Quels sont les secteurs qui recrutent en 2020 ?

La pandémie du virus Covid-19 constitue aujourd’hui un défi majeur sur le marché du travail. Les secteurs qui recrutent doivent s’adapter à cette conjoncture d’envergure internationale. Les points suivants vont décrire les secteurs bénéfiques en matière d’investissements pour cette année 2020.

L’incontournable secteur médical

En début d’année 2020, les revenus de personnel de santé devraient augmenter de 4 %. L’apparition des premiers cas suspects de Corona Virus en novembre 2019 en Chine a intensifié les recherches biopharmaceutiques. Ce domaine d’activité continue à renforcer diverses fonctions relatives à la santé. En fin d’année 2019, la réforme des retraités française a fait monter le taux de chômage y compris les corps médicaux. L’ancienne ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a déjà prévu un recrutement massif relatif au budget de l’État. La demande d’infirmières et de corps hospitaliers s’estime à quatre millions d’emplois au cours de l’année. Face à l’état d’urgence sanitaire, les secteurs qui recrutent doivent identifier les spécialisations sur les recherches médicales. Le recours à l’intelligence artificielle et diverses applications de recrutement vont aider les recruteurs à rechercher la solution ultime. La technologie permettra facilement de détecter les besoins sur la description de poste, la qualification et les chercheurs laborantins.

Le secteur High Tech en perpétuelle progression

Selon les études, 60 % des secteurs qui recrutent pour 2020 sont dans la technologie et l’informatique. Les principaux emplois émergents en France concernent précisément l’intelligence artificielle et l’ingénierie robotique. Le nombre de candidats techniques dans les industries hausse de manière exponentielle. Mais la majorité des employeurs limitent leurs investissements par des embauches ciblées. Les petites et moyennes entreprises aussi vont développer leurs activités. Elles augmenteront la demande croissante des compétences techniques pour être à l’affut des technologies de pointe. Le secteur de la recherche technologique est toujours monopolisé par les grandes firmes internationales comme Apple, Google ou Amazon. Pour surmonter cette concurrence, les secteurs qui recrutent doivent mener des recherches sur un réseau de techniciens. Ce groupement de futurs ingénieurs pourra être une université spécialisée,  compétent comme les universités spécialisées ou un centre de formation professionnelle.

La finance à l’ère numérique

Pour cette année 2020, le secteur des services financiers intensifiera son besoin de privilégier les compétences numériques. La technologie est omniprésente pour permettre au secteur d’optimiser les services en fonction des besoins des clients. La nouvelle ère numérique oblige l’industrie de la finance à améliorer leur sécurité face à la cybercriminalité. Les secteurs qui recrutent dans les services financiers exigeront ainsi des candidats qui possèdent des compétences en analyse de données, en intelligence artificielle et en commerce électronique. Ces candidats doivent être en mesure de mettre en œuvre divers processus numériques. Ils seront en parallèle aptes à analyser des données qui peuvent augmenter les profits de leurs employeurs. Pour trouver la perle rare, les secteurs qui recrutent doivent identifier et mobiliser des talents capables de suivre ce modèle numérique en pleine croissance. Ils auront besoin d’une nouvelle solution de « sourcing » comme les réseaux sociaux pour atteindre leur but. Ce nouveau canal de recrutement pourra les aider à embaucher le profil idéal.

Comment fonctionne un cabinet de management de transition ?
Remplacer un manager, un dirigeant ou un directeur : les problématiques de ce type de recrutement